Jean BERTIN
1897-1972 (X1915)

Compagnon de la Libération


> Ingénieur des Ponts et Chaussées, il tente de rejoindre Londres en juillet 1940, mais est arrêté en Andorre.
> Il organise à Laon un service de renseignements efficace de 1941 à novembre 1942, puis l’Armée secrète du département de l’Aisne jusqu’en novembre 1943.
> Recherché par la Gestapo, il part à Nancy et devient adjoint du Délégué Militaire de la Région C. Il organise le “Plan Vert” (sabotages au moment du jour “J”), et participe ensuite à la guérilla avec les maquis de la Piquante Pierre (Vosges) jusqu’en octobre 1944. Il termine la guerre comme Commandant F.F.I.